Dialogue et participation communautaires

Les entreprises partenaires de la Gestion responsable® croient que les Canadiens, en particulier ceux qui vivent dans les collectivités où ces entreprises font affaire, sont en droit de comprendre les risques et les avantages d’être leurs voisins. Les entreprises partenaires de la Gestion responsable® estiment aussi que les opinions et les préoccupations des membres de la collectivité sont importantes.

Pour permettre aux collectivités d’avoir voix au chapitre, les représentants locaux désignés par la collectivité ont l’occasion de participer pleinement au processus triennal de vérification de la Gestion responsable et de déterminer en dernière analyse si les membres respectent leurs engagements à l’égard de la Gestion responsable.

Mesures prises par les membres de l’ACIC pour mobiliser les collectivités

Afin d’aider les entreprises membres de l’ACIC à mieux comprendre les préoccupations, les besoins et les aspirations de la collectivité, ainsi que ses attentes en matière de responsabilité sociale des entreprises, les membres favorisent une sensibilisation et un dialogue communautaires continus en veillant à :

  • fournir des renseignements proactifs sur leurs activités, leurs produits, leurs services, leurs déchets, leurs répercussions sociales, leurs avantages, les dangers et les risques connexes, y compris les scénarios les plus défavorables;
  • mettre en place un mécanisme officiel pour recevoir les questions, les plaintes, les préoccupations ou les suggestions du public et y répondre;
  • fournir à la collectivité de l’information sur les plans visant à modifier les opérations et à saisir toutes les occasions d’influer sur ces plans avant qu’ils ne soient mis en œuvre.

Codes de Gestion responsable pour les communautés autochtones

Le 17 octobre 2019, le Conseil d’administration de l’ACIC a approuvé les nouveaux éléments du code de Gestion responsable pour les collectivités autochtones, lesquels ont été publiés en janvier 2020. L’ACIC a créé, en 2018, un groupe de travail composé de certains de ses membres et de communautés autochtones en vue d’élaborer des codes de Gestion responsable pour mobiliser les collectivités autochtones situées près des installations d’un membre de l’ACIC ou exerçant leurs droits fonciers ancestraux dans la région. Ces éléments du code relatifs aux collectivités autochtones constituent des exigences du Code de responsabilisation dans le cadre du programme de Gestion responsable.

En vertu des nouveaux codes, on s’attend à ce que les membres déterminent les aspects des éléments du code relatifs aux collectivités autochtones qui conviennent à la taille, à la portée et au profil de risque de l’entreprise, notamment la nature, l’échelle et les répercussions de son exploitation et de ses activités, produits et services. La Gestion responsable veut que les peuples autochtones constituent un groupe qui a droit à des attentions particulières; de plus, un engagement avec ces collectivités autochtones situées dans la région à proximité des installations de production louées ou détenues par la société doit être entrepris dans le respect de leur histoire, de leur culture et de leurs droits uniques.

RE 153 : Détermine et cherche à interagir proactivement avec ces collectivités autochtones; RE 154 : Cherche à établir et à maintenir une relation de travail avec ces communautés autochtones afin de permettre des communications, un dialogue ou des réponses efficaces aux questions, aux suggestions ou aux préoccupations exprimées afin qu’elles soient traitées en temps opportun et dans le respect; RE 155 : Fournit un soutien, s’il y a lieu, pour permettre à ces collectivités autochtones de s’engager de façon significative auprès de l’entreprise; RE 156 : Examine périodiquement l’efficacité du processus de sensibilisation, de communication et d’engagement auprès de ces communautés autochtones; RE 157 : Offre aux membres des collectivités autochtones un accès équitable aux possibilités d’emploi et de contrats, y compris l’approvisionnement et la chaîne d’approvisionnement

Mobilisation communautaire à Sarnia-Lambton

L’initiative Clean Air Sarnia and Area (CASA) fournit des renseignements et des données opportunes provenant du réseau de surveillance de l’air de Sarnia. Elle comprend un comité consultatif communautaire composé de représentants du public, du gouvernement, des Premières Nations et de l’industrie, qui se consacrent à fournir à la collectivité une compréhension claire de la qualité de l’air ambiant dans la région de Sarnia. Un certain nombre de membres de l’ACIC participent à l’initiative CASA, créée en septembre 2015.

CASA s’efforce d’améliorer la qualité de l’air dans la région de Sarnia en :

  • échangeant de l’information sur la qualité de l’air ambiant;
  • dentifiant et étudiant les problèmes locaux de qualité de l’air;
  • fournissant des recommandations et des renseignements au ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs et à la Sarnia-Lambton Environmental Association;
  • informant le public de la qualité de l’air local.

Pour en savoir plus sur le Air Monitoring Network, regardez la vidéo ci-dessous:

Pour en savoir plus sur l’initiative, visitez le site Web cleanairsarniaandarea.com

Partagez-nous sur votre plateforme sociale préférée